Marco Fedele di Catrano, Milko, video still, 2015
08.12.2017 à 19 h

Marco Fedele di Catrano

Table ronde et vidéos

Après un premier volet dans le cadre de la Biennale de Moscou au CCI Fabrika au mois d’octobre, «La città invisible», une table ronde itinérante conçue par Marco Fedele di Catrano, en collaboration avec Vitaly Patsyukov et Ivan Isaev fait escale en Suisse en décembre pour deux dates, à Zurich au Kunstraum Walcheturm et à Lancy à la Villa Bernasconi. Des vidéos de l’artiste seront également montrées durant le week-end qui suit la table ronde.

Dans son travail de vidéos et d’installations, Marco Fedele di Catrano a centré son propos sur la transformation des images perçues au travers du filtre de nos besoins et désirs, tant dans des contextes privés que sociaux. Ce point de départ débouche sur une réflexion plus large sur la société moderne – soumise à la manipulation et standardisation des représentations de la réalité –, et par extension, sur la ville en tant que lieu privilégié où la relation entre espace et images peut générer une ligne de changement possible et radical entre imagination et réalité.
Le titre de la table ronde, «La città invisible», fait référence au roman d’Italo Calvino (1972) qui explore l'imaginaire à travers les descriptions de cinquante-cinq villes que Marco Polo fait au grand empereur Kublai Khan. Elle aura pour thématique la ville et les espaces imaginaires et confrontera différents points de vue d’artistes, de curateurs et de théoriciens.

A cette occasion sera également présenté «Portrait of Jennie», un livre de Marco Fedele di Catrano et Vitaly Patsyukov, publié par NERO, dans le cadre de l’exposition de l’artiste lors de la dernière Biennale de Moscou. Le titre est inspiré par un roman de l’auteur américain Robert Nathan dans lequel le personnage principal, un artiste se trouve face à l’impossibilité de dessiner le portrait d’une jeune fille décédée. 

Une problématique que l'on retrouve dans les installations vidéo que l’artiste présente au deuxième étage de la Villa et qui mettent en évidence l’impossibilité de représenter la réalité dans sa totalité. Les différents films sont autant de fragments du monde réel, avec comme fil rouge l’opposition entre déconstruction et reconstruction de la narration par notre propre perception de l’espace-temps.

Informations pratiques:

Table ronde vendredi 8 décembre 2017 à 19 h à la Villa Bernasconi (cette rencontre aura lieu en anglais)
avec Marco Fedele di Catrano, Viatly Patsyukov, Ivan Isaev, Karine Tissot, Aurélien Gamboni, Markus Kummer, Angela Marzullo, Nicolas Vermot-Petit-Outhenin, Ivan Isaev, Viatly Patsyukov (sous réserve de modification).
Les vidéos de Marco Fedele di Catrano sont à découvrir vendredi 8, samedi 9 et dimanche10 décembre à la Villa Bernasconi de 14 h à 18 h.

Entrée libre, sans réservation.

www.marcofedeledicatrano.com